Revue de presse

« Si ses aigus possèdent finesse et pureté, ses graves ont un petit grain qui leur donne une assise sans excès. Grâce à sa présence scénique, aux mains proches de son cœur, l’auditeur reste à chaque instant attentif aux émotions de ses magnifiques plaintes, comprenant tout même en l’absence de livret. »

 dans Olyrix,  27.09.2020

« Deuxième servante et deuxième sœur, la soprano Gwendoline Blondeel, issue des chœurs d’enfants d’Ictus et des jeunes de La Monnaie déploie une voix riche, fine et ronde, nourrissant un casting de servantes très équilibré. »

 dans Olyrix,  27.09.2019

« Gwendoline Blondeel, soprano solo et membre de l'académie de La Monnaie que le public belge a récemment entendue dans Le Silence des Ombres de Benjamin Attahir, marque par une voix baroque, soutenue, riche et surtout très pure. »

 dans Olyrix,  07.11.2019